145 globicéphales s’échouent et meurent en Nouvelle-Zélande

Publié le Publié dans Mammifères marins

145 globicéphales, ou dauphins-pilotes, se sont échoués samedi dernier sur l’île Stewart, une île située à l’extrême sud de la Nouvelle-Zélande. Une tragédie dont on ne connaît pas la cause, mais qui a forcé les autorités à euthanasier les animaux qui n’étaient pas encore mort, soit la moitié environ, afin d’éviter de les laisser souffrir inutilement. Une décision difficile, mais compte tenu de l’éloignement des lieux et du manque de temps et de personnel sur place, il était impossible de tous les rejeter à la mer.

Nouvelle-Zélande - Globicéphales échoués sur l'île Stewart (novembre 2018)
Nouvelle-Zélande – Globicéphales échoués sur l’île Stewart (novembre 2018). Photo : AFP

On en sait très peu sur les raisons de ces échouages massifs de mammifères marins, qui peuvent prendre diverses formes. La plupart du temps les causes sont naturelles, comme la maladie, la mauvaise navigation ou évaluation de la profondeur de l’eau, mais aussi d’origine humaines. Les sonars naturels des animaux peuvent être mis à mal par les activités industrielles, militaires etc. des navires. Sans compter évidemment les nombreux déchets, dont les plastiques, qui polluent les eaux du monde entier et sont avalés en grande quantité par les cétacés. Ils finissent ainsi par étouffer et s’échouent par hasard.